Consoles VS PC 1er Partie

16 septembre 2022
Posté dans News
16 septembre 2022 Gabriel

Consoles VS PC 1er Partie

Consoles VS PC 1er Partie

PC vs Console quel est le meilleur choix ?

https://www.youtube.com/watch?v=v78WubQXs3Q

Vaste question, si pour beaucoup cela semble évident, la question est bien plus complexe qu’il n’y paraît.

Car ce sont deux mondes qui s’opposent, dans l’esprit totalement différent, mais dans les fais pas tant que ça, surtout aujourd’hui.

Qu’est-ce qui pousse le joueur à choisir ? quel sont les éléments principaux qui influent dans le choix ? Pécunier ? Confort ? accessibilité ?

Voilà une question à laquelle nous allons essayer de répondre, mais avant tout, pour ne rien laisser au hasard !

Un peu d’histoire

Ce qui différencie les deux, c’est avant tout la conception. Même si de nos jours les consoles se sont beaucoup rapprochées du PC, elles continuent malgré tout de garder une certaine différence de conception. Plus simple, plus accessible et surtout pour chaque marque une empreinte spécifique, ce que les joueurs appellent plus couramment ” l’âme d’une machine ”

C’est quoi” l’âme d’une machine ? “

L’âme d’une machine, c’est avant tout l’âme du constructeur, ce qu’il véhicule, son identité en termes de jeu qu’il va proposer à sa fan base, en gros et pour faire simple, on parle bien des exclusivités

Pour se faire, nous allons plonger dans l’historique de chacune de ses marques (encore en vie) pour bien comprendre les univers qui les opposent et ce qui les rend aussi unique.

Playstation

Sony est devenu l’un des plus grands acteurs du jeu vidéo en l’espace d’une génération. L’arrivée de la 3d sur nos machines, l’avènement des jeux aux styles scénaristiques basé sur les mécaniques du cinéma et surtout, l’arcade à la maison, enfin …

Sony n’a pas toujours eu le nez fin, notamment avec sa Playstation 3 qui a tout de même glanée une deuxième place en toute fin de génération, grâce à un calendrier de sortie fantastique et notamment grâce au rouleau compresseur The last of US.

Cette machine sortie à un prix complètement délirant à faillit plonger la marque dans la turpitude, c’était sans compter sur ses studios hyper talentueux et une fan base toujours présente depuis la Ps1

Les consoles portables aussi, qui ont été des succès commerciaux, mais pas vraiment dans les attentes de Sony et surtout très loin de faire concurrence à celles de Nintendo.

Le tueur de Sega

Souvent décrit comme le tueur de Sega, il est à la fois adulé et détesté dans le milieu du gaming. En réalité il n’en est rien, si Sega est mort ce n’est pas Sony la cause, mais la gestion catastrophique et la guerre interne qui avait lieu entre Sega US et Sega Japon. Cette guerre qui finira par faire sombrer la marque et sa disparition pure et simple de l’univers des constructeurs.

Certes l’arrivée de Sony n’a pas arrangé les affaires de Sega, mais de l’avis de beaucoup d’expert, le sort de la firme était déjà jeté.

Du moins dans le milieu des constructeurs, car Sega n’est pas vraiment mort, il a juste changé de stratégie et reste un très gros acteur en 2021 !

Erreur commerciale du MegaCD, de la 32X, de la Nomad … tant d’énergie et d’argent jeté dans des machines qui ont tout simplement signé l’arrêt de mort de Sega. Une Saturn à la conception prioritaire pour la 2d et fini à la hâte pour concurrencer au dernier moment une Playstation super bien conçu sur le marché de la 3D.

Bref, une succession d’erreur monumentale de mauvaises anticipations et un Sony qui après un partenariat raté avec Nintendo, avait bien l’intention de devenir le nouveau maître du jeu vidéo de salon !

Certes il y eu le dernier souffle de Sega et quel souffle, une machine hors norme et d’une conception tellement folle pour l’époque. La Dreamcast qui restera pour beaucoup la plus grande réussite de la marque. Pourtant les fans n’y étaient plus, le coup de la Saturn et la 32X resté en travers et beaucoup se sont tournée vers Playstation.

L’ultime machine de SEGA

Et dieu créa la PS2

Pourquoi m’attarder sur la Ps2 ? parce que selon moi, c’est le vrai tournant dans l’histoire de la guerre des consoles et pour plusieurs raisons que nous allons aborder dans ce paragraphe, mais ça ne plaira pas à tous le monde car ….

Peut-être le plus grand Hold-up de tous les temps, la Ps2 fut une console annoncée comme révolutionnaire. Porté par l’Emotion Engine et le savoir-faire déjà bien éprouvé par la victoire sans partage de la Ps1. La Ps2 fut aussi le plus gros raz de marée de l’histoire du jeu vidéo.

Machine la plus vendue de tous les temps, elle faisait pourtant face à la Dreamcast, certes, mais aussi à l’arrivée de Microsoft et sa Xbox monstrueuse et Nintendo avec sa/son ? Game Cube si incroyablement bien conçu.

Mais alors, pourquoi un Hold-up ?

 

Tous simplement parce que cette machine avait tout pour faire un flop face à ses concurrentes.

De conception assez moyenne, très difficile à programmer, peu puissante par apport à ses concurrentes directes. La machine de Sony a pourtant su tirer son épingle du jeu, mais alors comment ?

Comment cette machine qui avait en face d’elle des monstres taillés pour le gaming a pu écraser la concurrence à ce point ?

Le combat titanesque

Tout d’abord grâce à l’aura qu’a laissée sa grande sœur, puis son lecteur DVD qui faisait passer les consoles de jeux dans une autre dimension, celle du Multimédia.

Puis les alliances bien senti avec Konami, Square et surtout des titres exclusifs (Shadow of the colossus, Ico, God of War, Gt ) et des suites tant attendu, des genres maîtrisé à fond comme le Survival Horror ou le J-RPG dont on en fera la reine absolue, vont propulser la marque et la Ps2 dans la stratosphère vidéo ludique

Sans compter sur une base de fan que la marque aura su fidéliser au fil du temps.

Alors Hold-up mérité ou coup de génie de la part de Sony ?

Nous allons essayer ici de comprendre l’orientation de la marque Nippone et ce qui la rend irrésistible pour une grande partie des gamers à travers le monde !

  • Des jeux qui se veulent toujours plus mature, c’est d’ailleurs la marque qui a historiquement rendu le jeu vidéo moins “gamin ” aux yeux du grand public et ouvert le médium à une partie plus adulte. Depuis la PS1, jouer aux jeux vidéo passé 18 ans n’est plus considéré comme une tare et c’est même devenu “cool”
  • Des jeux qui singe beaucoup sur les mécaniques du cinéma
  • Des histoires plutôt bien conçu et très scénarisé en majorité, on y retrouve des jeux comme Uncharted, God of War, Days Gone, Horizon Zero Dawn, Ghost of Tsushima, The last of US etc …
  • De la variété malgré tout avec des titres comme Gran Turismo, Shadow of the Colossus, Ico, Motorstorm, WipeOut, Little Big Planet, Drive Club etc ….
  • Des titres qui tirent parti de l’actualité et de la mode de leur génération
  • Des titres plus souvent basé sur le héros en vue à la troisième personne
  • Des titres accessibles avec un gameplay varié et instinctif
  • Mais surtout des jeux tirant partie intégrante des capacités des machines sur lesquelles ils ont été conçu. Ce qui nous donne des jeux très souvent magnifique
  • Sony peut aussi compter sur pas mal de studio tiers qui ont confiance en eux et savent qu’ils auront de vrai retour sur investissement grâce à la marque Playstation comme, From Software, Square Enix, Konami etc.

Voilà en gros l’univers de Playstation selon Sony, le tout épaulé bien sûr par des titres qui restent affilié (sans être exclusif) à la marque dans l’inconscient collectif de par leur histoire, comme GTA, FIFA, Final Fantasy, Silent Hill ou encore PES entre autres….

A noté aussi que Sony propose la VR avec son Playstation VR qui reste à ce jour le seul casque de réalité virtuelle dispo sur console !

PSVR et Psmove

Sony c’est une grosse machine, une entreprise sure qui sait rendre à ses fans ce qu’ils leur apportent.

La firme semble assez droite dans ses bottes et dans sa ligne de conduite, bien que dernièrement, elle semble s’inspirer de la stratégie de Microsoft concernant le portage de jeu sur PC.

Plus frileux, mais petit à petit les exclusivités qui autrefois faisait la fierté de la marque débarquent elles aussi sur nos bon vieux PC.

Sony est aussi présent sur le milieu du Cloud gaming avec sa plate-forme PSnow

XBOX

La marque Xbox, c’est un peu le Poulidor du jeu vidéo.

Une concurrence farouche, mais qui n’a jamais su tirer pleinement partie des machines disponible sur le marché.

Beaucoup d’erreur de stratégie, des erreurs de conceptions, on se souvient de la manette Xbox pour main de géant, ou la Xbox One complètement à la rue techniquement. Mais surtout un manque d’ambition sur chaque fin de génération a vu la firme de Microsoft se prendre les pieds dans le tapis alors même qu’ils avaient un boulevard devant eux.

Pourtant Microsoft avec sa Xbox 360 avait à l’époque l’une des meilleures machines qui soit, a pourtant fini bon dernier d’une génération qui reste à mon sens l’une des plus bizarre de l’histoire du jeu vidéo, avec la victoire d’une certaine Nintendo WII.

X360 Mais pourquoi cet échec ?

Puisque je me suis attardé sur ce qui pour moi reste le tournant chez Sony, je vais m’attarder sur ce qui reste le plus gros échec frustrant chez Microsoft.

Pourquoi frustrant ? Si je devais résumer la génération Xbox 360 et Ps3, j’utiliserais simplement une vidéo pour l’illustrer.

https://www.youtube.com/watch?v=TXMiBFkeI0U

Cela pourrait paraître méchant de ma part, mais c’est toute l’histoire de cette bataille dans une seule vidéo.

Microsoft nous sort en 2005 une machine carrément folle, des specs hallucinante qui mettent une branlée à toute l’industrie, mais surtout à tous les PC de cette époque. Non nous n’étions pas en train de rêver, la machine de Microsoft était bien supérieure à ce que pouvait proposer Intel et AMD.

Un processeur Xenon, utilisant le jeu d’instruction Power PC sur 3 cœurs venait épauler une partie graphique tout aussi impressionnante. Le Xenos d’ATI et ses 500mhz, 48 Pipelines etc … bref une machine de guerre taillée pour le gaming. Facile à programmer et utilisant une interface communautaire ultra intuitive. Une manette super bien conçu qui restera la base des manettes actuelles et la préférée de la communauté Pciste au passage…

Xbox nous balance aussi des tas de jeux exclusif, Perfect Dark Zero, Forza, Alan Wake, Gears Of War, Halo 3 etc … Gears of War qui restera comme le jeu qui posera les bases du TPS dans le futur, dont beaucoup de studios se sont inspiré encore aujourd’hui. Mais qui restera aussi comme la première plus grosse claque technique de sa génération. Merci EPIC GAMES et l’Unreal engine ^^

Mais que s’est-il passé ?

Tout d’abord il y eu pas mal de souci technique, notamment le fameux ROD.

Le ROD

Ce problème qui venait toucher un pourcentage énorme de machine a ternie l’image de cette machine. Malgré un SAV qui n’a pas hésiter à remplacer toutes ces machines défectueuses par des machines neuves, sans contre parti et même en faisant quelques petits cadeaux au passage (des manettes, des jeux ou des clés Wi-fi).

Ceci dit, La Playstation 3 aussi a connu son lot de dysfonctionnement, notamment avec le fameux Ylod.

Xbox aura eu du mal à s’en remettre. Ils n’ont eu de cesse de rectifier le tir, de faire évoluer leur machine, leur interface, l’aspect communautaire toujours au centre de leurs intérêts, l’ajout du HDMI qui viendra remplacer le fameux YUV….

La machine devenait alors quasi parfaite et le nombre de joueur toujours plus nombreux. C’est à ce moment-là que Xbox décida dans l’incompréhension la plus totale de se reposer sur leur laurier, quand Sony lui continuait de sortir de plus en plus de titre, d’améliorer sa console et son interface.

Les titres Xbox se faisaient de plus en plus rare, en réalité, ils avaient déjà la tête dans la prochaine génération, pensant avoir fait le plus dur (A l’image de notre coureur sur la vidéo) Mais ce fut la plus grosse erreur stratégique de Microsoft.

Cette génération allait être longue, bien plus longue qu’ils ne l’avaient prédit et sur un dernier coup de boutoir, Sony reprit la deuxième place à Microsoft qui finira une fois de plus derrière son plus grand rival.

Xbox c’est quoi ?

Xbox, c’est un peu l’univers du PC qui rentre dans nos salons, en même temps, comment aurait-il pu en être autrement de la part du papa de Windows ?

Si Microsoft a fait beaucoup d’erreur, il semblerait que depuis sa nouvelle direction et son nouveau projet d’écosystème basé sur Xbox Anywhere et son Gamepass, la firme a enfin trouver le concept qui les mèneras à une hypothétique victoire, celle lâ même qui lui échappe depuis de nombreuses années.

Pour se faire, Microsoft a mis toutes les chances de son côté et a pour l’occasion, sortie un énorme chéquier afin de racheter des studios aussi mythiques qu’ Id Software, Bethesda, Zenimax, Ninja Theory et j’en passe.

Il semble que Microsoft a enfin prit la mesure du challenge qui les attendait s’ils voulaient concurrencer Sony.

Si la stratégie de Microsoft fut pendant longtemps un grand mystère pour les joueurs, il semblerait que depuis son Gamepass et le rachat de tout ces studios talentueux, l’énigme commence à prendre forme et la stratégie qui semblait complètement flou il y a peu se révèle être finalement un coup de génie …

On imagine que dans les années à venir, cet écosystème, cette ouverture sur le PC et d’autres plates-forme soit la clé pour que Microsoft prenne enfin la tête d’une guerre qu’ils perdent depuis le début, malgré des machines et des titres qui ont posés des bases en terme de gameplay et de Game design.

Quelle est l’orientation de la marque et ce qui en fait un concurrent sérieux ?

  • Des jeux aux influences Comics, Marvel, souvent de gros héros bien Badass
  • Des genres abordés qui sont très souvent oublié sur console
  • Les jeux Xbox mettent l’accent sur le jeu multi-joueur, première firme de salon à avoir créer un vrai environnement social autour de sa machine et le début des succès.
  • Microsoft a su lui aussi, créer des œuvres qui comme sur Playstation sont aujourd’hui devenu légendaire, Halo, Forza, Gears of War, Fable.
  • De la variété aussi avec plusieurs style RPG, Course, RTS, TPS, FPS etc …
  • L’univers très proche du monde du PC avec des jeux qui étaient typiquement lié à cette plates-forme, Commando 2, Arx Fatalis, DOOM 3, KOTOR, Kingdom Under Fire, Flight Simulator etc …

L’arrivée d’ Xbox sur le marché des jeux vidéo a marqué un vrai tournant et un rapprochement certains avec le monde du PC.

Les consoles se sont mises à imiter ce qui était disponible sur PC jusqu’à reprendre son propre jeu d’instruction afin de rendre le tout plus compatible entre chacune d’elle.

L’univers d’ Xbox reste très marqué par les supers héros de style US, mais depuis quelques années, Microsoft a beaucoup de mal à se sortir de cette image et compte peu à peu glaner quelques vente au Japon qui lui tourne le dos depuis toujours, en cause ? l’image de Microsoft et de ses jeux que les japonais ont du mal à apprécier.

A la recherche d’un studio ou de titre qui pourrait enfin donner une tout autre visibilité à la marque dans ce pays et dans le secteur asiatique en particulier.

Xbox s’est aussi lancé dans le Cloud et en est même devenu maître avec son surpuissant parc de server AZUR. A tel point qu’ils sont devenu eux même fournisseur de leur propre concurrent “SONY

Nintendo

Considéré par beaucoup comme le plus grand de tous, d’autres diront aussi que c’est le Disney du jeu vidéo (avis que je partage d’ailleurs)

Le plus grand constructeur, le plus grand développeur. Chacun pourra en dire ce qu’il veut, le détester, l’aimer, le trouver à part ou complètement à côté de ses pompes. Mais il est clair que Nintendo ne laisse personne indifférent.

Grand acteur du renouveau et de la résurrection de l’industrie vidéoludique dans les années 80. Cet ancien vendeur de carte à jouer “Hanafuda” est devenu depuis le créateur de Licence aussi mythique que pourrait être les films de Charlie Chaplin dans le monde du cinéma.

Aucune personne vivant sur cette planète ne peut ignorer le nom du plombier en salopette ni celui de l’Elfe à la tunique verte (ou plutôt celui de la princesse :p , mais shhht ).

Nintendo a toujours su garder sa ligne directrice, son identité qui fait de lui un acteur unique en son genre. Le monde de Nintendo c’est avant tout un monde ludique coloré, basé sur ce que le jeu vidéo a de meilleur à nous apporter, un gameplay intuitif, jouissif, accessible. Des mécaniques de jeux éprouvé qui ont donné à eux seul des genres à part entière.

Ce qui marque chez eux, c’est leurs principes fondamentaux, celui de toujours donner un plaisir immédiat aux joueurs, de créer des concepts géniaux et très souvent reprit par les concurrents.

Nintendo n’a pas toujours eu de bonnes idées, le Virtual Boy en est un exemple malheureux, tout comme la cartouche de la N64 alors que le monde entier avait les yeux tournés vers le numérique et l’arrivée du CD.

Mais qu’à cela ne tienne, Nintendo avait une ligne de conduite et ne s’y est jamais écarté.

Comme pour ses deux concurrents, je vais m’attarder sur le tournant décisif de la marque. L’instant ou tout a basculé pour eux et ce qui les a poussés à définitivement abandonner la guerre des consoles sans pour autant la quitter.

Un coup de génie

Comment est-ce possible ? quitter une guerre et pourtant gagner une bataille ? c’est ce que nous allons essayer de comprendre en remontant quelques années plus tôt. Et comme par hasard, notre voyage dans le temps nous emmène en 2001 et une certaine bataille opposant la PS2 à la Game Cube

PS2 vs game Cube

Vous l’aurez compris, cette époque fut un grand tournant dans l’industrie vidéo ludique. la mort de l’arcade, la mort de Sega en tant que constructeur, l’arrivée de Microsoft, le raz de marée Playstation 2 et le flop de ce qui restera à mon sens, le concept console le plus réussit de tous les temps.

Parce que oui, la GC avait de sacrés arguments.

Solide, compacte, hyper puissante, manette ultra bien pensée, 4 contrôleur de jeux en façade, mini CD ultra rapide, partenariat avec Capcom pour les Resident Evil, des jeux absolument incroyable en exclusivité (Wind Waker, Eternal Darkness, Mario Kart DD, Paper Mario, Sunshine, Resident Evil 4 et Zero, Rogue Leader etc ) mais alors que s’est-il passé ?

L’histoire d’un mauvais choix

Et ce mauvais choix, même s’il était très intelligent au premier abord, c’est le mini CD.

A une époque où tout était tourné vers le multimédia, Nintendo a encore cru bon de s’enfermer dans un concept qui cloisonnera sa machine au simple rang de console de jeu, quand ses concurrents mettaient l’accent sur l’ouverture média.

La clé de cette génération c’était le DVD et Nintendo est largement passé à côté, sabordant littéralement le concept Game Cube pourtant voué à un avenir radieux de par sa puissance et sa facilité de programmation.

L’identité de Nintendo aussi était en cause. Le partenariat avec Capcom ainsi que la sortie de jeu comme Eternal Darkness et Resident Evil 4 n’ont pas suffis à donner une image plus mature à Nintendo qui gardera pour toujours aux yeux du grand public l’image d’un constructeur enfantin.

Si cela est vrai pour le grand public, les gamers plus sérieux eux savent bien ce que valent les jeux Nintendo, les mécaniques de jeu très profonde, le gameplay si amusant et son univers si particulier.

Le retour du roi

Se sachant battu et ayant perdu la bataille dans le secteur des consoles pour adulte gamer, Nintendo va tenter un coup de poker absolument improbable la génération suivante.

Voyant qu’il ne pouvait lutter face à ses rivaux sur la course à la puissance, Nintendo décide alors de continuer à suivre son propre chemin et de se mettre volontairement à part.

C’est alors qu’il décide de reprendre la même base matérielle que la Game Cube, ce qui va leur permettre de vendre des machines à un coup ridicule et faire un max de bénéfice et d’y intégrer un concept dont seul Nintendo a le secret. Celui du Motion Gaming.

Reggie Fils-Aimé en train de s’exciter sur la WII

Et là c’est un coup de génie, contre toute attente Nintendo arrive à toucher non seulement les jeunes, mais aussi les plus âgés, les parents, les gamers curieux … bref Nintendo redevenait leader du marché contre toute logique avec une machine complètement dépassée, mais au concept ultra novateur !

Nintendo avait trouvé sa voix et ce ne serait plus dans la recherche de la puissance à tout prix, mais dans celle de concept novateur en gardant toujours à l’esprit l’idée de donner du plaisir aux joueurs dans leur univers.

Et l’identité de Nintendo alors ?

Il y aurait tellement à dire là-dessus, tellement d’année ont passé et autant de licence qui ont émergé de ce constructeur aux multiples facettes.

  • Jeux colorés dans un style enfantin pour la plupart (le Disney du jeu vidéo)
  • Des concepts basés sur le gameplay, les mécaniques de jeu très profonde qui pousse le joueur à la découverte dans le style des Zeldas ou autre Metroid, devenu un genre à part entière (Metroidvania).
  • Des aventures hautes en couleurs, très peu de dialogue, beaucoup d’histoire se dessinant manette en main (Zelda, Kid Icarus, Metroid) .
  • Beaucoup de variété dans les productions, peut-être même l’univers le plus varié qui existe et même si le plombier revient un peu à toute les sauces, les jeux estampillés Mario sont quasiment tous des réussites ( Mario Kart, Mario Golf, Mario Tennis, Smash Bros, Mario Party, F-Zero, Pikmin, Fire Emblem etc … )
  • Toujours à la pointe de l’innovation à la recherche constante de nouvelles manières de jouer
  • Un univers musical très marqué et immense, des thèmes connut à travers le monde, reconnaissable aux premières notes.
  • Nintendo est une garantie sans faille d’amusement et de qualité dans tous les jeux qu’ils ont pu créer (malgré des ratés aussi)
  • Aujourd’hui des consoles peu puissantes mettant l’accent sur la portabilité et des jeux toujours aussi géniaux

Voilà en gros l’univers de cette marque mythique, ce vieux soldat toujours debout, mais dans une idée du jeu vidéo qui lui est propre.

Nintendo sera pour beaucoup devenu la console que l’on se procure à côté d’autre machine principale, on parlera de console d’appoint. Là je vous laisse libre d’interprétation sur ce sujet car beaucoup continuent de soutenir la marque comme console principale. Ce n’est pas moi qui irais les blâmer, bien au contraire.

Nintendo sera et restera pour moi le créateur le plus prolifique de l’histoire du jeu vidéo !

C’est aussi le créateur et le maître absolu dans le secteur de la portabilité, le papa du GameBoy, de la DS et maintenant de la Switch et de l’hybride incomprise Wii-U.

Nintendo de ce côté là à gagné toutes les générations de portable, sans partage. Il reste le leader incontesté de ce domaine.

Le PC dans tout ça ?

Bah le PC …. Ce sera le thème de la seconde partie de notre dossier qui sera construit en 3 partie.

1er partie pour les consoles

2e partie pour le PC

3e partie pour les avantages et inconvénients de chacun afin de savoir comment choisir et pourquoi choisir un PC ou une console !

Sur ce, je vous dit à bientôt pour la partie 2.

 

Contact